Suisse : le troisième pilier et les travailleurs

Des indemnités et ce qui va dans le même sens que le mot sont souvent attribués aux salariés, souvent dictés par la constitution d’un pays. Ici, en Suisse, différents piliers vont dans ce sens que ces derniers pourront choisir et c’est dernier pilier qu’est le troisième qui intéresse.
Le troisième pilier et le chômage
Lorsque vous est en chômage, vous bénéficier des indemnités de chômage. En Suisse, ces indemnités sont assujetties à l’AVS, vous pouvez mettre vos primes sur le troisième pilier. En cas, vous recevez ces indemnités, il est possible pour vous de faire appel à votre assureur pour des négociations.

Le troisième pilier et un indépendant

Si vous êtes indépendant, il ne sera pas nécessaire de partir en retraite lorsque vous pouvez encore jouir des revenus qui vous sont dus. Retenez que le troisième pilier vous donne accès à des services agréables surtout lorsque vous épargnez e façon individuelle.

La taxe à payer lorsque vous êtes inscrit au troisième pilier

Il existe deux catégories de pilier 3 : 3a et 3b. Aucune exigence ne survient pour votre au niveau du dépôt minimum. Vous donnez en fonction de ce vous gagnez, mais chaque année, que qu’en soit votre catégorie, vous allez payer une taxe et le montant varie e chaque personne, voir le site pour plus d’éclaircissement.

Un frontalier pourrait bénéficier des services du troisième pilier

L’inscription au troisième est disponible à tout le monde même aux personnes n’ayant pas la nationalité suisse, mais surtout à la première catégorie de ce pilier. Les étrangers payent aussi la taxe chaque année et peuvent jouir des mêmes avantages qu’un citoyen suisse.

Le manquement de prime suite à l’état de santé

Lorsque vous ne pouvez pas payer pas votre prime en raison d’un problème de santé, une compagnie d’assurance se chargera de payer à votre place. Ce n’est possible que si vous vous êtes inscrit à l’option qui prévoit cette situation lors de la souscription.