Pourquoi adopter les cosmétiques au lait d’ânesse ?

L’utilisation du lait d’ânesse comme produit cosmétique remonte à des milliers d’années. Pour le bain de la reine égyptienne Cléopâtre, les domestiques devaient traire 700 ânesses afin de remplir la baignoire. Aujourd’hui encore, ce produit naturel continue d’être utilisé dans la fabrication de cosmétiques. Pourquoi donc ?

Le lait d’ânesse nourrit la peau

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le lait d’ânesse se rapproche beaucoup plus du lait maternel que les autres laits naturels. Grâce à sa faible teneur en gras et sa richesse en vitamines, il nourrit et hydrate en profondeur la peau. Suraupaysdesanes.com, vous trouverez des produits cosmétiques au lait d’ânesse adaptés à tous types de peaux. Par ailleurs, le lait d’ânesse adoucit également la peau.

Le lait d’ânesse soigne les problèmes de peau

Le lait d’ânesse permet de soigner efficacement plusieurs problèmes de peau. Il doit ses vertus thérapeutiques à sa composition intéressante. Pour les personnes sujettes à l’acné par exemple, un savon au lait d’ânesse utilisé régulièrement nettoiera et purifiera la peau. Toute présence d’acné disparaîtra.

Le lait d’ânesse permet également de traiter et de soulager le psoriasis et l’eczéma. Pour cela, on peut l’utiliser directement en application régulière ou en savon pour les peaux sensibles.

Le lait d’ânesse permet d’éviter l’apparition des rides

À défaut de percer le secret de la fontaine de Jouvence, il faut faire avec les moyens disponibles. Le lait d’ânesse permet de faire disparaître les rides, d’empêcher leur apparition et de rajeunir la peau. Nous avons reçu cette astuce de la sublime Cléopâtre, ancienne reine d’Égypte. Les cosmétiques au lait d’ânesse permettent à la peau de devenir plus délicate et lisse.

En outre, le lait d’ânesse est composé d’omégas 3 et 6 qui offrent plus de souplesse à la peau. Elle cicatrise ainsi plus facilement. Aussi, ce produit contient également des sels minéraux qui éliminent efficacement les peaux mortes par auto-nettoyage.