C'est quoi un panneau temporaire ?

La gestion d'un chantier demande souvent quelques équipements et accessoires afin d'assurer dans un premier temps la sécurité routière mais également pour garantir une circulation optimale durant les travaux. Par exemple, le panneau temporaire est une meilleure solution pour baliser au mieux un chantier fixe. A travers cet article, vous allez découvrir ce qu'est exactement un panneau temporaire et quels sont les différents types de panneau temporaire.

Qu'est-ce qu'un panneau temporaire ?

Un panneau temporaire est un panneau utilisé pour la circulation routière. Il peut se présenter sous différentes couleurs selon sa signification. Les panneaux temporaires peuvent être placés sur la chaussée pour signaler la modification des conditions de circulation. C'est la raison pour laquelle, ils sont vraiment nécessaires pour baliser au mieux un chantier fixe. A titre d'information, on dit qu'un chantier est fixe quand il ne subit aucun déplacement pendant une demi-journée. Le chantier est mobile quand il y a une progression continue à une vitesse qui peut varier de l'ordre de quelques centaines de mètres à plusieurs dizaines de kilomètres à l'heure. Vous souhaitez avoir plus d'explications à ce sujet, cliquez ici.

Quels sont les différents types de panneau temporaire ?

En terme de balisage en chantier, on catégorise six types de panneau temporaire. Il y a les panneaux de danger temporaire de type AK en acier ou en plastique. Il y a également les panneaux de prescription temporaire, les panneaux d'indication temporaire et les panneaux fin de chantier type K2. Et enfin, on distingue les panneaux de signalisation de chantier type KC1 et les panneaux de déviation temporaire de type KD. L'implantation et la distance entre les panneaux de signalisation temporaire varient en fonction de l'emplacement du chantier. Cela permet d'ailleurs une meilleure visibilité de la zone en travaux et prévenir les usagers potentiels de la route.